Pot-pourri invraisemblable du mois d’août

Voici le premier post d’août. Je ne suis pas très assidue avec mon blog de jardin, cet été! Alors voici des nouvelles. Tout d’abord, ma photo « coup de cœur du mois » avec ce pourtour de bassin fleuri de blanc et de mauve (phlox Franz Schubert, gypsophila repens, géranium Rozanne):

20170813_111046

Toujours une réussite avec l’une de mes fleurs préférées, le thalictrum! Un nuage de fleurs suspendues dans l’air, LA plante gracieuse par excellence et de floraison longue durée!

20170813_114928

Dans un coin abandonné du jardin (où je stocke les briques restantes de ma terrasse), une boule azurée, un rosier Wollerton Old Hall et un phlox blanc égaient la vue. C’est plutôt un succès (le cadrage aussi d’ailleurs).

20170813_114957

Je ne suis pas très adepte des plantes sauvages qui poussent çà et là sans y être invitées. Ni des fleurs jaunes. Alors les fleurs sauvages jaunes, pensez ! Mais vous avouerez que ce verbascum au cœur rose ressort particulièrement bien sur ce fond d’aster (purple dome) et de ses alysses au pied! Celles-ci se ressèment spontanément depuis plusieurs années. Un sachet de graines bien amorti!

20170813_152043

Chipie profite à fond de la verdure et s’est trouvé un nid douillet au pied de la corète du Japon. Il y a 1 an, elle avait été gravement accidentée (mâchoire cassée, patte paralysée, gros traumatisme crânien). Aujourd’hui, elle ne garde presque plus aucune séquelle, si ce n’est une insensibilité des coussinets qui fait qu’elle se les blesse régulièrement.

20170813_175036

Une boule azurée s’est ressemée spontanément (en fait, j’en trouve au quatre coin du jardin, toutes issues d’un même pied!). Ici, associée avec un penstemon offert par Candice (le correcteur orthographique me suggère « remonte-pente » pour penstemon, c’est trop marrant!).

20170813_183356

Ici, c’est un peu le carnaval! Mais au moins, voici des couleurs! Dans certains coins secs du jardin, il n’y a plus une fleur, seulement du feuillage (même les rosiers peinent à remonter). En vedette : dahlia After Eight, chasmanthium latifolium (la graminée), stachys byzantina, caryopteris white surprise (spirée bleue au feuillage clair), achillea ptarmica The Pearl, sureau Black Beauty en arrière-plan.

20170813_184024

Une de mes associations préférées : eupatorium rugosum chocolate et artemisia Valerie Finnis : un contraste splendide!

20170813_184409

Ma plante chérie installée ce printemps, qui a grandi en Bretagne. Introuvable en Suisse, comme nombre de plantes rares : chlerodendrum pink diamond (durement frappée par un gel tardif puis par la grêle. Quel foutu climat, a-t-elle dû se dire!). Toutefois, les fleurs vont bientôt pointer. Pour les observateurs : voyez-vous le point commun entre les trois? Je vous donne la réponse en fin de récit!

20170813_184549

J’avais donné à Candice ce pied de knautia macedonica, devenu énorme, puis l’avais légèrement regretté tellement il était joli. Il a eu l’heureuse idée de se ressemer! Ainsi, tout le monde est content! C’est la première année où j’ai quelques semis spontanés au jardin. Que du bonheur!

20170813_182856

Les « ruines de Rome » ont commencé à coloniser leur espace entre la terrasse et le bassin (j’avais fait exprès de laisser un interstice). Elles proviennent d’un godet que j’ai partagé en quatre, à la barbare. Ces petits végétaux envahissants sont vraiment vigoureux et je ne m’en plaindrai pas! Du moins… pas pour le moment!

20170813_18424220170813_184655

Oooh! Voilà les gracieuses anémones! Comme elles sont beeell…. HEIN? Des anémones? Diantre, on aperçoit déjà les portes de l’automne, là-bas au fond! Pfff, ça passe tellement vite…

20170813_152138

Pas de doute! Voici déjà les lampions qui me serviront de décoration pour Halloween!

20170813_151522

Et les fruits du fusain! Pas encore flamboyants, mais bien là quand même!

20170813_151651

Et un premier aster (divaricatus), la fleur par excellence de l’automne…

20170813_151929

Même les tournesols commencent à se faner. Leurs têtes feront d’excellents greniers à graines pour les oiseaux (si les piailleurs ne les pillaient pas en quelques heures!).

20170813_174923

Un Phlomis tuberosa Amazone, si joli lorsqu’il est recouvert de givre. On n’en est pas encore là! Mais les cynorrhodons du rosa glauca sont bien colorés. On se croirait en octobre!

20170813_183133

Les baies du sorbier des oiseleurs est prêt à offrir ses bonbons aux petits volatiles (qui ne les apprécient d’ailleurs pas, ici!).

20170813_183205

Et ce buis en cône, qui commence lui aussi à perdre ses feuilles… … … Mais attendez… j’ai dit quoi? Le buis ne perd PAS ses feuilles à la mauvaise saison! Il se passe là quelque chose de louche! Hélas…

20170813_165632

Pas de doute, vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit de la redoutable pyrale du buis! Je l’ai heureusement décelée à un stade qui devrait permettre à mon arbre de s’en remettre. Comme je n’avais pas de produit contre ces terribles chenilles, je les ai ramassées à la main. Pauvres petites bestioles, si mignonnes. J’adore les chenilles! Ce fut un calvaire pour moi de les tuer (à coup de talon bien vif, pour qu’elles ne souffrent « pas ». Du moins pas autant qu’avec un produit chimique). Il n’y a pas eu le choix, hélas. Il ne faut pas que cette espèce asiatique, sans prédateur dans nos contrées, ne se répande et ne fasse des buis une espèce en voie de disparition! RIP petites chenilles… je suis désolée…

20170813_154351

Juste à côté, une maman « masque africain » (comme les appelle la mienne), racontait tranquillement une histoire à ses petits… probablement celle de la méchante humaine qui retournait toujours le jardin…

20170813_175157

J’ai conscience de vous avoir peut-être sapé le moral avec mes histoires automnales précoces. Ne vous inquiétez pas! Le printemps n’est pas en reste avec ce myosotis en fleurs et ce muscari fraîchement éclos!

20170813_11451620170813_114522

Et pour finir, un petit coin romantique nouvellement installé à l’ombre du sureau. L’autre jour, une fillette disait à sa mère « Ooh regarde la petite table, comme c’est joli ». Gagné 😉

20170813_182738

Je vous souhaite une belle suite d’été! Car, après tout, celui-ci a encore de nombreux beaux jours devant lui!

20170813_183249

Alors? Avez-vous trouvé le point commun entre les trois fleurs du chlerodendrum? Chacune a une guêpe posée dessus ou dessous! Elles adorent cette plante et chacune squatte sa fleur ! Elle doit émettre un suc ou autre, car elles ne cessent de frotter leurs mandibules dessus. Trop chou! Parce que oui, j’aime aussi les guêpes!

Merci pour votre visite!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s