Archive | février 2018

Jolies photos d’été pour contrer le gel ambiant

Un climat sibérien s’est établi pour quelques jours dans la région. Fait rarissime, du givre s’est déposé à l’intérieur de mes fenêtres, faisant penser à ces vieilles maisonnettes dans les contes. A droite, il ne s’agit ni d’un Nazgul ni d’une Faucheuse, mais bel et bien de mon céanothe emballé dans une toile anti-mauvaises herbes (je n’avais plus de voile d’hivernage). Une vision qui a manqué de faire défaillir ma meilleure amie, dont la fenêtre donne sur cette inquiétante apparition. Pas très réjouissant, tout ça, même si le printemps n’est plus très loin.

Aussi, pour égayer cette morne saison, il m’a paru vital de partager avec vous quelques-unes des plus jolies photos du jardin. Elles ont été prises en 2017, alors qu’il était dans sa troisième année d’existence. C’est encore un jeune bébé, mais pourtant plein de promesses! Ici, début mai:

28423059_1255821037895487_8155692030555032549_o

Un mois plus tard, en juin, ce géranium planté l’année précédente est devenu géant (diamètre 1m40!!). Il faudra que je le déplace car il empiète sur ses voisins.

28234838_1255821311228793_6379158834882564311_o

Un festival de couleurs magnifiques, malheureusement balayé quelques jours plus tard par une grêle terrible qui a laissé certaines plantes déchiquetées jusqu’à l’automne.

28168733_1255821077895483_6378428365894975657_n

Une association enchanteresse qui grandit d’année en année : le rosier Ghislaine de Féligonde et la clématite Hagley Hybrid.

28378302_1255821247895466_8197502050105298030_n

En juin, la terrasse est entourée de fleurs presque uniquement blanches, ce qui lui confère beaucoup de fraîcheur. En juillet, elle sera toute colorée!

28336363_1255821057895485_302798095114610866_o

Le massif longeant l’allée pavée. J’ai voulu ajouter de la verticalité avec ces nombreux alliums.

28165227_1255821294562128_974241561794785809_o

Au bord du bassin, ce doux phlox se penche sur l’eau en compagnie d’un gypsophile (rosenschleier) à très longue floraison.

28168114_1255821374562120_7329413695673050811_n

Aster Lady in Black, rosiers Mélanie Foucart et Poustinia, Clematis recta purpurea et clerodendron panaché, le tout bien mêlé, comme j’aime!

28235654_1255821464562111_8239746763567189524_o

Le long de la façade nord, l’hydrangea incrediball donne une touche de lumière.

28235271_1255821351228789_4209209354611862278_o

La couleur s’est invitée sur la terrasse : toujours le rosier Mélanie Foucart et l’aster Lady in Black, qui émerge chaque année de la terre nue pour dépasser le mètre de hauteur.

28379558_1255821564562101_3777232653041319864_n

Persicaria bistorta, eupatorium chocolat et artémise Valerie Finnis dans le soleil couchant.

28378700_1255821437895447_8725591069693594506_n

Le sureau noir a été planté voici deux ans et est déjà bien volumineux! Il me garantit de la vue du parking voisin. J’ai ajouté cette année-là une spirée panachée aux fleurs bleues, une couleur rare dans mon jardin. Joli contraste, ma foi!

28514629_1255821544562103_8221144732680585779_o

Fin de saison déjà avec les chatoyantes couleurs d’automne en novembre, qui ne manquent pas de charme! Encore un petit mois à tenir et les choses deviendront vraiment intéressantes. A bientôt donc!

28235254_1255821614562096_1257204413134048696_o