Archive | avril 2016

Préparation des fondations du muret Nord

Je vais vous parler ce soir du coin le plus délaissé du jardin, que vous ne connaissez pas encore, le « coin de la honte »! Il s’agit d’une petite parcelle de 20 mètres carrés qui, comme vous le voyez ci-dessous, sert actuellement un peu de décharge. J’ai trouvé la motivation de travailler tout l’après-midi d’arrache-pied pour nettoyer cet endroit…

20160220_153748 (800x600)

Voilà! Adieu tuyaux d’eau, sacs, bâches, planches et ferrailles diverses. Tout a été trié en vue d’un voyage à la déchetterie. Les pierres, quant à elles, ont été entassées en hauteur afin de dégager de l’espace au sol. Ce sont des matériaux précieux qui me serviront très bientôt!

20160416_193910 (800x600)

Voici donc une petite « maquette » de ce qui attend ce coin, très pentu, et donc aucunement valorisé. Comme pour l’autre côté de la maison, je prévois de rehausser le muret et de remblayer la pente avec de la terre végétale. Cela fera un joli petit coin d’ombre! Je prévois aussi d’installer un joli cabanon de jardin, car je n’ai aucun lieu facile d’accès pour ranger mes outils.

Image1 (800x599)

Mais avant de choisir une jolie cabane de jardin, il faut creuser les fondations pour le muret, qui sera construit avec les pierres entassées et qui viendra s’associer au muret en béton déjà existant. Beuuuuaaaarrrk! C’est-à-dire qu’il faudra creuser une fosse d’environ 40 cm de large, sur autant de profondeur… sur une longueur de 6 mètres! Je ne saute vraiment pas de joie… allez, on commence!

20160416_193437 (800x600)

Bon, voilà déjà deux mètres. Moi qui déteste creuser les trous de plantation… alors ça, vous pensez!

20160416_193425 (800x600)

Les fondations sont larges, afin de bien soutenir le muret. Mais celui-ci ne fera qu’une trentaine de centimètres de largeur. Sur cette photo, on voit bien la pente! A son point le plus haut, le muret mesurera environ 1m20. C’est moi qui le construirai. Exercice inédit, mais je me suis bien renseignée.

20160416_193408 (800x600)

Pendant ce temps-là, Chaton était bien tranquille, sous une bâche qui séchait. Quand je serai grande, je serai un chat! Belle soirée à vous! Et peut-être à demain pour d’autres photos, s’il ne pleut pas!

20160416_140240 (600x800)

Publicités

La délicieuse Persicaria scoparium

Voici le petit bijou que j’ai commandé ce matin. Il s’agit de Persicaria scoparium (ou Polygonum scoparium). J’ai craqué dessus après avoir vu par hasard l’association ci-dessous avec le rosier Poustinia. Je placerai moi aussi cette persicaria à côté du même rosier.

Cette gracile petite merveille ressemble à de la prêle, toute fine, et fleurit durant l’été de mille petites fleurettes blanches. J’ai hâte de la voir au jardin! Belle journée à vous!

Commande de plantes du jour!

Voici les beautés du jour, commandées en ligne, et dont je suis heureuse de partager la beauté avec vous:

  • Papaver somniferum giganteum, dont le fruit peut dépasser la taille d’une balle de tennis!
  • Nicotiana mutabilis marshmallow, aux fines fleurs qui dansent au bout de tiges gracieuses
  • Rosier Sea Foam, un tout petit à pompons blancs
  • Rosier The Generous Gardener. Ce grimpant est mon 42ème rosier!
  • Iris blanc « Lugano », simple mais remontant
  • Phlox Schneerausch, aux boutons mauves et aux fleurs blanches

Je vous souhaite une agréable journée, aussi douce et lumineuse que ces belles fleurs!

Quelques nouvelles plantations

Pfff, très petit moral aujourd’hui, avec la mort subite de mon jeune chat Grizzly survenue hier. Je n’avais de goût à rien. Comme il faisait beau, je suis descendue au jardin pour aller me percher sur le mur au soleil et regarder ma meilleure amie Candice qui jardinait. Elle plantait des framboisiers et des clématites pour couvrir le mur de soutènement construit cet automne.

IMG_2540 (533x800)

Voici, au premier plan, sa future partie « potager ». Mon jardin se situe 1m20 plus haut. Comme quoi, il y avait quand même une belle dénivellation sur ce côté de la maison, avant qu’on ne remblaie tout. A force de la voir planter, ça m’a redonné un peu envie de m’y mettre aussi.

IMG_2541 (800x533)

Et d’une! Un cupressocyparis leylandii (ça ne s’invente pas… j’ai dû faire un copier-coller depuis Google qui m’a suggéré la bonne orthographe. Il ne faut pas trop m’en demander, aujourd’hui!). Il est planté derrière le bassin à poissons.

IMG_2538 (533x800)

Je me suis ensuite attaquée à la re-délimitation des bordures. Les feuilles d’automne les avaient passablement comblées. Ça fait plus propre!

IMG_2543 (533x800)

La vue depuis la route, qui surplombe mon jardin:

IMG_2545 (800x533)

Comme lorsque j’avais créé ces petites tranchées, l’année dernière, Chaton s’est empressé de courir dedans, ventre à terre. Il est trop mignon! Je suis étonnée que sa bedaine passe encore, mais il faut dire que j’ai élargi les sillons 😉

IMG_2548 (533x800)

Un chat tout sale, mais ô combien heureux! Si ce n’est cette clochette qui le dérange et que je lui ai accrochée au cou hier, après le meurtre d’une mésange.

IMG_2550 (533x800)

La mauvaise surprise du jour : le bassin, après avoir été vidé et bâché, était à nouveau rempli d’un fond d’eau de pluie. J’ai donc changé la méthode de pose de la bâche et ça devrait aller, maintenant. Il faut absolument qu’il soit sec pour que je puisse le tapisser de feutre, puis d’une bâche synthétique. C’est moche, mais nécessaire…

IMG_2544 (800x533)

Le banc métallique a été installé sous la pergola. Je voulais en fabriquer un cet hiver, pour le suspendre comme une balancelle, et puis pfff… ça sera pour plus tard. D’ailleurs, le temps de se reposer au jardin n’est de loin pas encore venu.

IMG_2547 (800x533)

C’est sur le petit bout de langue de Banzaï que je vous souhaite une bonne nuit… ou un bon début de semaine!

IMG_2524 (800x533)

Plantations autour de la terrasse

Le week-end dernier, j’ai profité du soleil pour vider mon futur bassin à poissons, à l’aide de seaux et autres ustensiles. Ceci dans le but d’installer plus tard un feutre de protection et une bâche synthétique. En attendant, il faut que le béton sèche bien. J’ai essayé d’accélérer le phénomène avec un chauffage infrarouge, mais sans succès. Si ce n’est d’attirer l’attention de ma petite renarde:

20160402_123229

Voici la bâche anti-pluie en place:

20160402_184005

Du côté des plantations, je vais vous épargner les photos de mes travaux en la matière : les plantes sont tellement minuscules qu’il n’y a rien de spectaculaire. En revanche, je me réjouis des photos « avant-après », dans quelques mois! Ici, un lupin, une calamintha nepetoides et deux rosiers : le tant désiré Mélanie Foucart-Bonnet et Poustinia.

20160402_194145

Pour vous donner une petite idée de cette association:

Autour du bassin se trouvent un buis, un rosier White Koster, une campanula pyramidalis alba, un saule-crevette sur tige et un céanothe Gloire de Versailles.

20160402_161730

Un résultat qui sera tout en douces rondeurs:

Moui, en attendant, c’est encore un vaste chantier et la vue est loin d’être séduisante. Cette photo a été prise depuis le 1er étage et on voit, au fond à droite, les deux ruchers dont les abeilles se régaleront du bon pollen de toutes mes plantes!

20160403_093230

Comme le temps s’est radouci, j’ai sorti le bain d’oiseaux qui sera, cette année, à côté de la pergola:

20160404_161041

Pendant ce temps, les deux compères surveillent la rue. Le choix de leur emplacement n’est pas dû au hasard, depuis que je dépose des graines pour oiseaux sur le chapeau de la colonne de portail:

20160403_184222

La journée touche à sa fin… mais quel est ce feu de forge qui brille joliment là-bas au fond?

20160404_203107

Je suis tout simplement en train de brûler du bois de taille, notamment des branches de rosiers, car leurs épines ne se décomposent pas dans le compost. Aïe! Mais cela me donne une idée…

20160404_192047

Il suffisait d’y penser! Une table, trois chaises, deux amis très chers en visite… et on n’attend plus que les pizzas et le coca! En dépit de ce soir d’avril, nous avons très chaud devant ce bon feu! C’était un régal dans tous les sens du terme!

20160404_201526

Minuit. On fait les papy-mamy corses, confortablement installés devant la flamme, en grillant des marshmallows. Si c’est pas beau, la vie!

20160404_220518