Archives

Montage du mur en pierres

Voici le gros travail de cet été, que je ne vous avais pas encore présenté : la construction du muret Nord! J’avais commencé en juillet, mais avec l’accident de Minette au beau milieu de l’ouvrage, j’ai laissé traîner… mais récapitulons. Tout commence avec les fondations creusées en juin, 70cm de profondeur:

20160521_185659.jpg

Voici l’arrivée de l’équipe de choc avec frérot et papa! Mon père sait monter des murs et mon frère voulait apprendre. Moi j’avais besoin d’un mur, alors ça tombait bien, haha 😀20160718_092823Tout commence avec l’arrivée du béton, une remorque pleine. Il a fallu le mélanger avec du retardateur, tellement il faisait chaud. Il risquait de « prendre » trop vite!

20160718_083959

Nous remplissons de béton et de grosses pierres les fondations que j’avais pourtant si patiemment creusées! J’ai presque eu mal…

20160718_092906

Minette, avant son accident, observe depuis la moto de mon père (comme vous me posez souvent la question, je vous informe que sa patte est loin d’être guérie, mais qu’elle marche assez bien quand même! Elle a repris ses petites habitudes, court, grimpe aux arbres et joue à la bagarre avec les autres).

20160718_094034

Piquage avec les fers à béton (j’en profite pour passer une annonce, mesdemoiselles, ce charmant jeune homme [celui de droite] est célibataire, hihi!).

20160718_111843

Comme nous avons trop de béton, nous en profitons pour mettre à niveau un petit local qui avait des trous de 20 centimètres autour des dalles en béton dont on voit la forme ci-dessous:

20160718_120718

Une astuce de jardinier pour ne pas se planter dans le cou les tuteurs, ou ici les fers à béton, (j’ai déjà donné une fois).

20160718_205447

Les fondations sont sèches le lendemain. Le sable est là, le ciment aussi, c’est parti pour brasser des mètres cubes de béton!

20160719_134234

Au préalable, j’ai trié les plus belles et les plus grosses pierres pour la première rangée. Certaines faisaient 40 kilos, les deux tiers de mon poids! Pas facile…

pierres

La première rangée, justement!

20160719_201046

Le lendemain soir. Moi qui pensais que l’ouvrage serait monté en deux jours, mouahaha! Heureux les simples d’esprit! Ce puzzle géant nécessite un temps démentiel! De plus, je travaille désormais seule (frère a repris le travail et papa s’est blessé à la main). Donc ne soyez pas trop sévère avec mon mur… je sais qu’il n’est pas parfait, mais je suis de formation administrative après tout 😉

20160720_204927

Encore quelques jours plus tard…

20160721_175900

Au fur et à mesure que monte le mur, je remblaie avec l’énorme tas de terre juste en amont.

20160723_203040

La p’tite bête qui monte, qui monte, qui monte… On ne dirait pas, mais il fait presque 8 mètres linéaires!

20160727_202119

De l’autre côté du mur, c’est le chantier! Certaines pierres pèsent 80 kilos et je n’arrive pas à les bouger. On trouve aussi une souche, un volet, des tas de goudron… bref, il faut faire un coup de nettoyage!

20161022_1523202

La végétation a changé… nous sommes en octobre. J’ai enfin trouvé la motivation de nettoyer ce coin-là. Un forestier a emporté les grosses pierres. Comme mon mur n’est pas fini, j’ai mis une bâche par-dessus pour le protéger cet hiver… et on verra la suite l’an prochain 😉 Mais en attendant, le terrain est enfin à niveau… ou peu s’en faut! ❤

20161022_152320

Et comme la nature change de couleur, je fais comme elle! Même si ça n’est pas très 19ème 😉

20161008_133329

Publicités

Préparation des fondations du muret Nord

Je vais vous parler ce soir du coin le plus délaissé du jardin, que vous ne connaissez pas encore, le « coin de la honte »! Il s’agit d’une petite parcelle de 20 mètres carrés qui, comme vous le voyez ci-dessous, sert actuellement un peu de décharge. J’ai trouvé la motivation de travailler tout l’après-midi d’arrache-pied pour nettoyer cet endroit…

20160220_153748 (800x600)

Voilà! Adieu tuyaux d’eau, sacs, bâches, planches et ferrailles diverses. Tout a été trié en vue d’un voyage à la déchetterie. Les pierres, quant à elles, ont été entassées en hauteur afin de dégager de l’espace au sol. Ce sont des matériaux précieux qui me serviront très bientôt!

20160416_193910 (800x600)

Voici donc une petite « maquette » de ce qui attend ce coin, très pentu, et donc aucunement valorisé. Comme pour l’autre côté de la maison, je prévois de rehausser le muret et de remblayer la pente avec de la terre végétale. Cela fera un joli petit coin d’ombre! Je prévois aussi d’installer un joli cabanon de jardin, car je n’ai aucun lieu facile d’accès pour ranger mes outils.

Image1 (800x599)

Mais avant de choisir une jolie cabane de jardin, il faut creuser les fondations pour le muret, qui sera construit avec les pierres entassées et qui viendra s’associer au muret en béton déjà existant. Beuuuuaaaarrrk! C’est-à-dire qu’il faudra creuser une fosse d’environ 40 cm de large, sur autant de profondeur… sur une longueur de 6 mètres! Je ne saute vraiment pas de joie… allez, on commence!

20160416_193437 (800x600)

Bon, voilà déjà deux mètres. Moi qui déteste creuser les trous de plantation… alors ça, vous pensez!

20160416_193425 (800x600)

Les fondations sont larges, afin de bien soutenir le muret. Mais celui-ci ne fera qu’une trentaine de centimètres de largeur. Sur cette photo, on voit bien la pente! A son point le plus haut, le muret mesurera environ 1m20. C’est moi qui le construirai. Exercice inédit, mais je me suis bien renseignée.

20160416_193408 (800x600)

Pendant ce temps-là, Chaton était bien tranquille, sous une bâche qui séchait. Quand je serai grande, je serai un chat! Belle soirée à vous! Et peut-être à demain pour d’autres photos, s’il ne pleut pas!

20160416_140240 (600x800)