Archives

Maintenant, la neige peut venir !

Au jardin, où il y a décidément toujours des choses à faire (et donc à raconter), les plantes les plus délicates sont aussi prêtes pour l’hiver, tel ce jasmin d’Italie au pied bien emmitouflé de paille. J’en profite pour remercier les voisins de la ferme toute proche, qui ont donné la brouettée de paille nécessaire à cet habillage hivernal !

20141207_164613 (600x800)
Les deux gunneras et les deux cannes à pêches des anges, sensibles au froid, sont également cachés sous leur hutte de paille.
20141207_163926 (800x600)
Le daphné odora, mis en terre il y a un mois, est installé dans son petit nid. Il ne craint pas particulièrement le froid, mais il est encore très jeune. Les rebords de ce nid vont le protéger des courants d’air.
20141207_164635 (800x600)
La pivoine arbustive, couverte de boutons prometteurs malgré le fait qu’elle ne soit en pleine terre que depuis cet été, demeurera cachée sous ce panier à commissions (!!) jusqu’aux premiers signes du printemps 2015.
20141207_145403 (600x800)
 
Comme je le disais donc, maintenant la neige peut venir !! On nous l’avait promise pour hier, mais malheureusement seuls les sommets environnants ont été légèrement saupoudrés. Il faut encore attendre…

Je vous souhaite une bonne fin de dimanche et un très bon début de semaine!

La nature est déboussolée !

A la radio tout à l’heure, on nous apprenait que les lacs environnants ont une température de 11 degrés, ce qui est trop haut pour la saison. De même au jardin, à quelques encâblures de la fricasse hivernale, celui-ci est totalement déboussolé. Par exemple, la pervenche commence à fleurir (habituellement, entre mars et mai !!).

20141206_155424 (600x800)
Rentrez ces bourgeons que je ne saurais voir et retournez au lit, Madame la viorne ! Le printemps est encore bien loin ! Annonce-t-elle par là que l’hiver sera aussi doux que le dernier ?
20141206_155501 (600x800)
Et que dire de cette graminée, qui sort par dizaines de nouveaux panaches !
20141206_155523 (600x800)

Dernières nouvelles du jardin (oui encore !)

Voici le troisième « dernier » post du jardin. A chaque fois, je trouve du nouveau à dire ! Il est vrai que la saison est très douce, et les surprises les plus incongrues sont au rendez-vous (voir plus bas). Voici donc les travaux effectués samedi dernier. Un 22 novembre particulièrement ensoleillé et radieux où les 20 degrés n’étaient pas loin !

Tout d’abord, le creusage du trou de fondation pour ma pergola. Au printemps prochain, les quatre piliers seront coulés dans le béton. Pour la fouille de droite, la terre était bien tassée; les bords du trou sont donc nets. Mais pour la fouille de gauche, celle-ci se situe sur l’emplacement d’un ancien déssouchage (voir photo suivante). Il était donc impossible de creuser un trou dans ce cratère! Raison pour laquelle j’ai fabriqué ce coffrage en sapin. Vu de loin, les voisins ont dû croire que je m’apprétais à ensevelir un drôle de cercueil dans mon jardin !

 

20141124_160149 (800x600)

L’emplacement où a été installé le coffrage :

10409426_447025738775025_4834460636734170050_n
Ensuite, j’ai planté ce rosier à racines nues, le futur splendide rosier Wollerton Old Hall, variété grimpante (car il existe aussi la variété buisson).

wollerton old hall

Ma meilleure amie Candice et moi avions déjà préparé ce gigantesque trou de plantation deux semaines auparavant, car la terre est très mauvaise à cet endroit du jardin. Il a donc fallu préparer un cocktail de terre pour rosiers, d’exccellent terreau, de granulés de bouse pour enrichir le sol et aussi de terre « du cru » (parce qu’il le fallait bien, histoire que les racines du rosier ne soient pas « choquées » lorsqu’elles s’étaleront et rencontreront la « vraie terre ». Il y a bien 80 litres de terreau en sac qui sont passés dans ce gigantesque trou !

20141124_160538 (800x600)

J’ai planté un Dainty Bess également, que j’apprécie pour sa légèreté (en principe, ma préférence va aux fleurs doubles). Je vous épargne la photo, car il n’y a rien de plus déprimant qu’un tronçon de rosier à racines nues.

dainty bess

Plantation ensuite de ce buis cônique, qui attendait son heure depuis cet été, mais que je ne savais pas où installer. Cela ne fut pas facile de creuser, car cet endroit était plein d’anciennes racines des sapins coupés l’année dernière. Que cela me paraît loin, quand je regarde ces photos !!! Comme le jardin a changé en 17 mois seulement !

20141124_160548 (800x600)

Plantation ensuite (tout à droite) de ce joli hortensia « Renaté Steiniger », cadeau de Candice, qui sera une merveille fleurie. Pour dire que l’on est en novembre, il est très bien conservé, pas jauni et a encore toutes ses fleurs. La chose maigrelette et jaune au milieu est mon hortensia grimpant. Je suis ravie, car il a bien poussé en quelques mois et a même commencé à s’aggriper à la façade !

20141124_160558 (800x600)

Clin d’oeil, au passage, de la part de Colette qui s’éclate comme si l’hiver n’était pas à deux pas. Je n’ose hélas pas cueillir les dernières roses, de peur que tous les pétales ne tombent dans la chaleur de l’appartement. D’ailleurs, des butineurs – certes alanguis – les fréquentent encore.

20141124_161259 (800x600)

Mais en quelle saison sommes-nous?

Un petit tour, le nez au sol, m’a permis de relever quelques anachronismes saisonniers. Pour commencer, quoi de plus naturel un 24 novembre que l’apparition de roses de Noël ?

20141124_161837 (800x600)

Et tout à coup, un pissenlit estival !

20141124_162104 (800x600)

Bon, une anémone, passe encore. Après tout, nous sommes encore en automne.

20141124_162116 (800x600)

Mais des fraisiers en fleurs, vous dites ??? Il y a quelques jours, j’avais même repéré une fraise rouge (qui a dû faire le dernier régal d’une limace).

20141124_162230 (800x600)

Juste à côté, une primevère printanière. On nage en plein délire !

20141124_162225 (800x600)

Un peu plus loin, retour en été avec ces pâquerettes.

20141124_162402 (800x600)

Là, nous sommes carrément en février : les perce-neige commencent à se réveiller !!!

20141124_162457 (800x600)

Et pour finir, ce géranium qui continue son petit bonhomme de chemin, sans se soucier du gel annoncé dans une semaine ! Et là, il faudra vraiment prendre son mal en patience avant de voir revenir les premières pousses, au printemps prochain ! Voilà qui fiche un coup au moral. Mais vous voulez une bonne nouvelle? Dans pile 1 mois, LES JOURS RALLONGENT !!!

20141124_162421 (800x600)

Du nouveau au jardin : travaux d’octobre

Après quelques semaines d’absence durant lesquelles il n’y avait pas grand-chose à raconter, je reviens avec une news qui concerne à nouveau le jardin… car il n’y aura bientôt plus guère à dire à ce sujet pendant les mois à venir ! Comme il y a toutefois encore de jolis trésors, je vous les montre ! Aujourd’hui fut une magnifique journée d’été, à plus de 20 degrés, un ciel radieux, parfait pour finaliser les choses avant les grands froids! Le coach poilu était évidemment de la partie. J’ai comme l’impression qu’il se réjouit que les graines soient dans la mangeoire 😉

20141019_174544 (600x800)

Tout d’abord, Ghislaine de Féligonde (planté cet été) n’arrête pas les jolis cadeaux, comme des perles orangées le matin dans la brume. Dommage que les fleurs tiennent si mal en bouquet…

20141019_174654 (600x800)

Voici un magnifique hortensia que d’adorables voisins m’ont donné. N’est-ce pas qu’il est magnifique! Et immense! Le jardin aura au moins une « grande » plante, en attendant que les autres ne poussent !

20141019_174815 (600x800)

L’oxalis pourpre profite des beaux jours avant d’être hiverné au grenier.

20141019_174832 (600x800)

Colette a tout à coup sorti une vingtaine de boutons. Vite, vite, profitons avant le gel de ces odeurs délicieuses !

20141019_174904 (600x800)

L’arbre aux bonbons aurait dû être planté aujourd’hui… malheureusement j’ai creusé mon trou à l’endroit d’une fourmilière. J’attends donc que ces pauvres fourmis rentrent dans leur tanière afin de ne pas les ensevenir vivantes avec ma plantation!

20141019_174955 (600x800)

Purple Skyliner, lui aussi en pleine forme :

20141019_175012 (600x800)

Ici, une rescapée. Novalis me fait de magnifiques boutons… qui ne s’ouvrent pas! Les premiers pétales se contentent de sécher et de durcir, empêchant ainsi la fleur d’éclore. Je l’ai donc épluchée et la voilà qui s’épanouit! On dirait un bouton de lotus !

20141019_175034 (600x800)

The Fairy, planté il y a deux ans dans un autre coin du jardin, carrément délaissé et jamais taillé, n’est pas rancunier : il lance des guirlandes à tout va !

20141019_175409 (600x800)

Ce micro-pot de giroflées s’est bien établi. Et quel parfum ! Seul hic, il faut s’accroupir au ras du sol pour en profiter! J’espère que la touffe sera plus haute l’année prochaine.

20141019_175348 (600x800)

Alors elle ! J’avais acheté un petit pot en début de saison et voilà que cette sauge-ananas est aussi grande que moi ! Elle commence à fleurir, ce qui est un ravissement : elle embaume dès qu’on la frôle !

20141019_175339 (600x800)

Le chèvrefeuille fait sa petite vie, contre le mur, au soleil. Après un départ hésitant suite à un déplacement, il a bien pris ses marques :

20141019_175249 (600x800)

Une verbena dont le pied porte des dizaines et des dizaines de pousses. Le pied sera magnifique l’an prochain ! Associée avec un cornouiller panaché, qui était une mini-boule de 20 cm de haut il y a deux ans (déplacé cet année dans son nouveau coin) :

20141019_175128 (600x800)

Sans doute grâce à mon cocktail de terreau-fumier, ce pavot a explosé en quelques mois à peine ! Acheté en petit godet, regardez comme il est grand, comparé à ma main ! En fait, il y a même deux pieds. Je les séparerai peut-être l’année prochaine pour les espacer.

20141019_175112 (600x800)

Dans un dernier rayon de soleil, les fruits magiques du fusain se balancent au bout de leurs branches dépouillées. C’est toujours un ravissement. J’avais craqué sur cet arbre alors que j’avais une dizaine d’années. Ignorant le fonctionnement saisonnier de l’arbre, à n’importe quelle saison, j’allais regarder sous lui s’il y avait encore de ces jolies cosses trouvées un jour d’automne. Ce fut chaque fois une déception (rires!). Mais maintenant je l’ai !!

20141019_175603 (600x800)

Penny Lane, planté il y a trois ou quatre mois. Ses fleurs se gardent très bien dans un vase !

20141019_175634 (600x800)

Le cornouiller et sa livrée d’automne, avec sa voisine l’anémone :

20141019_175737 (600x800)

Le fuchsia, depuis sa mise en terre il y a environ 3 mois, n’a jamais cessé de fleurir :

20141019_175753 (600x800)

Et maintenant, une petite devinette : pourquoi suis-je en train de casser ma maison à coups de barre à mine ?

20141018_181548 (800x600)

Un indice : le terrain a été aplani en vue d’accueillir quelque chose à cet endroit la semaine prochaine. Une idée?

20141019_174425 (600x800)

Schatz semble se demander où est passé le tas de planches qui était à cet endroit…

20141019_174447 (600x800)

Nettoyage d’automne : adieu étagère, pots vides, tas de tuiles, tas de terre et autres amas en tous genres : tout est nettoyé et prêt pour l’hiver !

20141018_181906 (800x600)

D’ailleurs, l’ambiance s’en ressent également à l’intérieur. Attention, Halloween, c’est dans 12 jours !

20141019_184840 (600x800)

Et dans 12 jours, j’irai chercher mon nouveau chaton !!!

1510355_10203954300249818_8580002699797510836_n

Jardinage à fin septembre

Par une si belle journée d’automne, impossible de résister à l’envie de faire encore un peu de jardin. Les derniers jours « d’été » comme celui-ci sont hélas comptés…

20140927_110741

Tout d’abord, installation du dernier venu, un joli chèvrefeuille rose-orangé. L’étiquette indique un « tellmanniana », mais d’après ce que je constate sur Internet, ça n’a pas du tout l’air d’être cette variété, qui est intégralement jaune. Un heckrotti est bien plus vraisemblable. Erreur d’étiquetage? En tout cas, c’était une belle affaire pour 12 euros (je l’ai acheté en France voisine).

20140927_190017

Ensuite, je ne sais pas où j’ai pioché (c’est le cas de le dire!) l’énergie pour déplacer l’immense tas de terre qui était à cet endroit. On en devine le contour brun autour de Schatzeli, ma petite star poilue qui semble se précipiter à chaque fois que je prends des photos 🙂 Il a fallu une bonne dizaine de brouettées et je vais le payer demain…

20140927_183004

Comme le terrain est très en pente de ce côté, c’est naturellement là que j’ai mis mon tas de terre afin « d’aplanir » un peu. J’ai l’intention de faire une terrasse plus tard à cet endroit.

20140927_183324
Ensuite, plantation des bulbes de printemps, soit une quinzaine de tulipes doubles dans les tons blanc-rose (pour changer, hum !!).
20140927_182920

Bulbes toujours, mais cette fois-ci des alliums qui mesureront 1 mètre de haut une fois adultes.

20140927_185615

Ensuite, pour me reposer, j’ai fait un petit tour du jardin. Les anémones sont les seules fleurs vraiment à la fête, en cette fin de saison !

20140927_183019

Ghislaine de Feligonde, en terre depuis deux ou trois mois seulement, m’offre déjà de très belles roses !!! Ce rosier est bien valeureux et je le remercie pour ses trésors :

20140927_183037

Le jasmin, lui aussi, remonte. Ouvertes, ses fleurs rappellent vaguement le frangipanier. Fermées, on dirait des petits festons de crème chantilly, c’est adorable ! Quand il aura grandi et dépassé la tête du mur, il pourra s’épanouir au soleil ! En attendant, son parfum est un ravissement.

20140927_183157

Arrivé hier, un petit miracle : l’hortensia bicolore Renate Steiniger. J’étais malheureuse comme une pierre de ne pouvoir le trouver sur les sites de vente en ligne en Suisse… quand ma meilleure amie, fleuriste, l’a déniché et offert pour mon anniversaire <3<3<3 Elle a toujours le cadeau parfait. Il y a deux ans, c’était un génialissime pied-de-biche !

20140927_182908

La vebena semble se moquer de l’automne comme d’une guigne : elle continue à fleurir, pour le plus grand plaisir des papillons et autres abeilles :

20140927_185808

En revanche, le plicatum sent le vent tourner : il commence à revêtir sa livrée flamboyante d’automne.

20140927_185546

Du fusain, il ne reste bientôt presque plus que les petits « bonnets d’évêque » si gracieux :

20140927_190309

Pierre de Ronsard, en terre depuis cet été, n’a pas été ingrat. Sans prendre l’année rituelle pour sortir quelques branchouilles et quelques fleurs, PAF, voilà qu’il lance une branche charpentière ! Je devrai lui construire un obélisque pour l’an prochain. Merci joli rosier pour ce beau cadeau !

20140927_183304

Penny Lane, lui aussi en terre depuis deux mois, offre sa première rose, toute timide, toute douce, d’un rose de perle, ressortant magnifiquement bien sur le feuillage foncé et brillant :

20140927_190119

Actaea ramosa atropurpurea, au nom impossible à écrire juste du premier coup pour moi. Alors elle… non mais ELLE ! C’est une plante à la senteur étourdissante (elle vient de fleurir et on la sent à des mètres !). Elle semble avoir adoré mon cocktail de plantation terre-terreau-fumier, car elle sort de ces pousses !! Ne dirait-on pas une vision de printemps?

20140927_190253

Cette digitale, elle aussi, profite de ce doux automne pour fabriquer des feuilles :

20140927_190401
Cette rose trémière, achetée en godet  il y a peu et qui ressemblait à un planton de salade, s’évertue à produire ses premières fleurs. J’espère qu’elle y parviendra avant les premiers grands froids !
20140927_190731
Et je termine cette bafouille avec un grand mystère : mais que fait ma viorne d’hiver ? Cette plante est sensée fleurir entre décembre et février. Et la voici en fleurs ! Je l’avais en pot depuis quelques années, avant que je n’achète la maison. Lors d’hivers assez doux, elle avait déjà fleuri en décembre. Et lors du terrible hiver de 2012, elle avait fleuri en février seulement ! Deux hypothèses : soit cet hiver sera particulièrement doux… soit elle a adoré mon cocktail de terre, bien riche, et prend de l’avance!
 
20140927_183227
 

Bon dimanche à vous !

Des nouvelles du jardin, à quelques encâblures de l’automne !

Voici les dernières nouvelles du jardin ! Profitant encore des beaux jours, je plante à fond. Ce sont les derniers moments pour le faire, car les feuilles commencent déjà à tomber, la brume à se montrer le matin… bref, l’automne arrive sur ses pattes de velours ! Tout d’abord, plantation d’un sédum. En pleine terre et non dans une habituelle rocaille. Ceci sera donc un test. Ce sujet était particulier à planter, car en fleurs, et couvert d’abeilles. Mais en y allant doucement, tout s’est bien passé.

20140907_191011

La petite crotte là au milieu (cratère de terre), ce sera une future belle graminée à jolis pompons. Pour le moment, elle est à peine plus impressionnante que la touffe d’herbe à côté! Elle provient du Jardin du Pic Vert, c’était ma première commande chez eux. J’ai trouvé toutes les plantes malingres. Pour le même prix en jardinerie traditionnelle, on a déjà de vraies belles plantes ! Un peu déçue, donc, même si je sais qu’elles profiteront à la reprise prochaine.

20140907_191022

Deux ajouts à cette bordure d’ombre (que je devrai d’ailleurs élargir, et on est pourtant seulement la première année !) : tout à droite, une fougère géante (elle aussi reçue du Jardin du Pic Vert… ce qui explique sa taille, hum!). Et au milieu, Rodgersia ‘Chocolate Wings’. Une touche pourpre à ce massif très (trop!) vert ne fera pas de mal. Je m’attends toutefois à devoir la déplacer dans les années à venir, lorsque le rhodo et la fougère auront prospéré. Ce n’est donc pas demain la veille.

20140907_191339

Tout à gauche et à droite, au milieu des nattes de coco, des cannes à pêche des anges. No comment sur la taille, vous m’avez déjà bien comprise. J’ai ajouté une euphorbe à droite également et aussi un sedum (lui aussi en test, en pleine terre, hors rocaille).

20140907_191151

Après les plantations, place à un job qui me faisait peur depuis plusieurs semaines : dégarnir le pied de cette immense souche, d’au moins 40cm de diamètre, en vue de la brûler. Ô horreur suprême, une colonie de fourmis jaunes a élu domicile dans le gros trou que l’on voit. En bonne amie des fourmis, cela me flingue le moral de mettre le feu à cette souche. J’ai trouvé sur Internet un éventuel moyen de déplacer la colonie (en posant devant un pot rempli de mousse, terre et tourbe). Je n’y crois pas trop mais vais quand même essayer. Ptites bêtes choupinettes.

20140907_134113

Inutile de dire qu’après cette besogne, je suais à grosses gouttes! Quoi de mieux que de se rafraîchir les bottes dans l’eau du bassin? J’ai donc commencé à enlever un roseau envahissant. Puis deux. Puis tout le paquet y est passé. Ce faisant, l’eau est rentrée jusqu’en haut des bottes, c’était tellement AGREABLE! Et amusant de parcourir le jardin dans cette piscine mobile !

20140907_191226

Voici la bordure côté soleil. Moui mon appareil photo est assez médiocre, c’est celui du smartphone. A gauche, la giroflée s’est bien étoffée, de même que la nepeta (ou herbe aux chats), extraites de leurs petits godets en début de saison. L’année prochaine, je tracerai une bordure plus nette, à l’anglaise.

20140907_191310

Vue depuis la future entrée du jardin. Pour l’instant, c’est encore un trou dans le mur. Et un p’tit coup d’arrosage automatique, car il fait assez sec… et les plantes n’ont pas encore leurs racines bien développées. Toutes les plantes (moins de 2 mètres) que vous voyez ici ont été plantées cette année ! En bas à droite, la clématite reçue il y a deux semaines m’offre déjà ses premières fleurs. Elle grandira bien plus vite que son support, le rosier Ghislaine de Féligonde. Il faudra palisser en attendant.

20140906_163413

Ici aussi, la bordure à l’anglaise est prévue. Mais comme mon allée pavée sera faite ici l’an prochain, je ne sais pas encore où tracer quoi.

20140906_183001

Comparaison de deux photos. Tout d’abord celle prise dimanche après-midi, sous un soleil rayonnant :

20140906_182943

Puis ce matin, donc à quelques heures d’intervalle. Remarquez les feuilles tombées en une nuit ! Pas de doute, l’automne arrive !

20140908_065806

En attendant, profitons de ces beaux jours de septembre, à l’image de Schatzeli (dérangé quelques minutes plus tard par l’arroseur automatique… j’avais oublié qu’il dormait sous cet hortensia, le pauvre, hihi!!).

20140906_160054

Journée shopping mémorable !

Aujourd’hui était prévue de longue date une journée razzia shopping dans les Garden Center de Gampelen (Suisse) et de Pontarlier (France) avec ma meilleure amie Candice, qui habite au rez-de-chaussée de la maison. Youpi, on y est enfin ! Voici le parcours de cette journée magnifique mais quand même un peu épuisante 😉 Tout d’abord, halte à la Kürbishof de Gampelen. Kürbis, c’est courge en allemand. Et nous avons fait le plein de nos variétés préférées! Pour moi, uniquement des courges Thaï « Sri Tong » (les plus foncées), qui surpassent les qualités du potimarron dans le velouté, le goût châtaigne, etc. Candice pose ici avec notre razzia :

20140804_095856

Etape suivante, le garden center immense de Gampelen. Mon chariot est tellement rempli qu’il n’y a plus de place, je dois encore caser un rosier sur celui de Candice!

10384936_10152597632359717_994387787439568764_n

La voiture est tellement remplie que nous devons nous arrêter à la maison (c’est de toute façon sur le chemin de la France) afin de décharger cette première moisson de plantes.

10269528_10152597649869717_5040425243929205834_n

Pontarlier : Jardiland puis Villaverde. Même schéma, la voiture est totalement remplie. J’ai les branches du sorbier des oiseleurs sous le nez jusqu’à la place passager, tellement il est long ! Evidemment, une si grande quantité de plantes nécessite moult sacs de terreau, amendement, etc.

20140804_163147

Tadataaaam ! Voici donc les plantes achetées : tout d’abord, un hibiscus pour donner du « fleuri » un peu exotique à mes bordures.

20140804_192102

A nouveau une verveine, tout aussi grande que moi. Celle-ci plaît beaucoup aux insectes ! Derrière, un physocarpus pourpre et un rosier glauca, pourpre également : panachons les feuillages, panachons !

20140804_192131

Trois sédum pour orner un petit coin de rocaille :

20140804_192138

Gaura blanche, qui  peut atteindre les 1m50.

20140804_192144

Un phormium pourpre qui me faisait de l’oeil depuis des mois. Il faudra le rentrer l’hiver, mais je vais tenter le coup!

20140804_192152

Une cascade fleurie avec ce fuchsia très résistant. Je trouve mon massif un peu terne, celui-ci va bien l’illuminer.

20140804_192159

Une digitale qui m’a séduite par ses tons doux pêche-rosé :

20140804_192206

Un magnifique géranium vivace, qui fleurira l’année prochaine (merci Malo pour le conseil, car je ne suis pas une fan des géraniums en général… je me laisse gentiment convertir)!

20140804_192215

Le sorbier des oiseleurs, mesurant bien 2m50 et qui a coûté 14.50 euros. Je n’ai pas trop compris pourquoi c’était si peu cher… mais tant mieux. Les petits piafs vont être contents !

20140804_192309

Et une merveille que je cherchais depuis des années : des oxalis pourpres! A hiverner eux aussi. Ils sont magnifiques dans ces vases médicis !

20140804_192554

Petite idée de composition… Mouais, il faudra encore étoffer… mais je vais peut-être attendre l’an prochain de voir comment les plantes se seront développées.

20140804_202923

Ce soir, c’est cueillette de limaces. Considérant qu’elles ont tout autant le droit de vivre que moi, je préfère les ramasser et les apporter dans les champs, non loin de chez moi. Pour les plantes plus délicates, je suis hélas obligée de mettre des granulés… sinon rien ne lèverait.

20140804_202033

Et pour finir, installation de cette petite mangeoire à oiseaux. Elle était normalement à suspendre, mais je préfère l’avoir sur piquet. J’ai donc bidouillé une installation et je trouve ça trop joli !

20140804_192230